Histoire

Sur le chemin de Saint Jacques de CompostelleSur le chemin de Saint Jacques de Compostelle

Le Château Laborde est situé dans le vignoble de Lalande de Pomerol, tout près de Saint-Emilion et contre Pomerol, une terre chargée d’histoire.

Les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, Chevaliers de Malte, y établirent, au XIIième siècle, une commanderie et cultivèrent la vigne aussi bien pour l’office religieux que pour le réconfort des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle et des Croisés.

Leur insigne, la croix blanche à huit pointes, devient l’emblème des vins de Lalande de Pomerol.
 

 

 

Une longue lignée de vigneronsUne longue lignée de vignerons

L’histoire de la famille Trocard commence en 1628, il y a près de 400 ans.
C’est à cette date qu’ elle achète ses premières vignes dans le Libournais.

Depuis 1628, à chaque génération, il y eut un vigneron pour exploiter les vignes : 15 générations d’hommes et de femmes se sont ainsi succédées.
Le Château Laborde appartient à la même famille Trocard depuis sa naissance en 1730.

 

 

 

 

Le saviez-vous ?
1628 est le nom d’une cuvée du Château Laborde en écho à la date d’origine de la famille dans la viticulture.

 

Une histoire de femmes

Une histoire de femmesLe Château Laborde est une propriété qui, fait rare, s’est transmise par les femmes au fil des siècles : Amélie Garde, Marie Bossuet, Elisabeth Goizet, Charlotte Trocard.
Il faut attendre 1974 pour qu’un homme, le fils de Charlotte Trocard, Jean-Marie, reprenne l’exploitation.
Sous son impulsion, le vignoble de Laborde s’agrandit de 6 à 15 hectares. Jean-Marie trocard prend par ailleurs la présidence du syndicat de Lalande de Pomerol pendant 27 ans de 1963 à 1990.
En 1995, Jean Trocard, fils de Françoise et de Jean-Marie, reprend le vignoble, secondé à partir de 2001 par son épouse Bénédicte.

Les femmes pourraient un jour reprendre le flambeau car Bénédicte et Jean ont… 3 filles.